En cas de situation de détresse, on peut alerter les secours en effectuant des signaux optiques ou acoustiques, un signal 6x par minute, puis rien pendant une minute, puis de nouveau 6 x par minute. On y répond en effectuant 3 signaux par minute, puis rien pendant une minute, puis de nouveau 3x par minute, ainsi de suite. Chacun qui perçoit un signal se doit d’y répondre, et d’aider son prochain dans la mesure de ses compétences.

Ne pas mettre sa propre vie en danger pour porter secours à un tiers, et assurer sa propre sécurité et celle de ses proches !

Une check-list stockée dans le sac à dos peut s’avérer utile , avec les noms et prénoms, N° de téléphone à la maison et groupe sanguin des participants du groupe, ainsi que les réponses aux questions que l’on vous posera en cas de pépin :

  • Qu’est-il arrivé ? (type d’accident, nombre de blessés et type de blessures)
  • Où l’accident s’est –il produit ? (endroit exact, coordonnées gps)
  • Quand l’accident s’est-il produit ?
  • Météo , visibilité, terrain : un hélicoptère pourrait-il atterrir ?
  • Identité de l’appelant, n° de téléphone

La via ferrata est équipée d’un câble, véritable « mise à terre » en cas d’orage ! Ne partez donc jamais si l’orage menace ou si la météo n’est pas sûre. Si l’orage vous surprend malgré tout, quitter pour autant que ce soit possible la ligne de vie, s’éloigner des éléments métalliques, des crêtes, des sommets, des arbres isolés et des endroits où l’eau est susceptible de ruisseler. En terrain dégagé, il faut s’isoler du sol en s’asseyant sur son sac à dos, et ne jamais se coucher au sol.

Il ne faudrait pas non plus sous-estimer les conséquences d’une simple petite averse, qui va rendre l’accès ou le retour glissant et délicat, que ce soit sur une dalle lisse ou couverte de lichen, une pente herbeuse ou un sentier terreux. De plus, le brouillard s’invite souvent après une averse ou un orage, et l’orientation peut alors s’avérer délicate, voire très problématique après une averse de neige ou de grêle qui va cacher les balisages. Il vaut donc mieux renoncer à temps et rebrousser chemin, et revenir lorsque le soleil brillera à nouveau généreusement.

Bonnes sorties !