Nœuds de jonction

Ces nœuds sont employés pour relier deux cordes entre elles, ou pour fermer un anneau de corde, de cordelette ou de sangle. Le nœud le plus adapté sera choisi selon la manœuvre et le type de matériau à nouer.

 

Nœud de “pêcheur simple”

Utilisation: encordement sur glacier, liaison de deux cordes

Avantages:

  • simple à effectuer
  • nœud compact lorsqu’il est effectué avec la corde passée en double dans le harnais (encordement en milieu de corde sur glacier, doit alors être contre-assuré avec un mousqueton de sécurité croché au pontet)

Inconvénients:

  • difficile à défaire
  • a tendance à glisser en cas de très forte traction selon le type de corde, donc pas du tout adapté comme nœud de jonction pour le rappel
  • nécessite plus de matériel en cas d’encordement sur glacier (un mousqueton de sécurité)
  • a tendance à s’accrocher au relief lors d’une traction

On lui préfère le “demi double-nœud de pêcheur” décrit ci-après pour l’encordement sur glacier, et le “double-nœud de pêcheur” pour la fermeture d’anneau de corde ou de cordelette

“Double-nœud de pêcheur”

Utilisation: confection d’un anneau de corde ou de cordelette, liaison de deux cordes à tirer de longueur

Avantages:

  • nœud très fiable
  • ne peut quasiment pas se défaire de lui-même (laisser au moins 5cm aux extrémités)

Inconvénients:

  • relativement compliqué à effectuer
  • extrêmement difficile à défaire lorsque la corde a subi une chute ou une très forte traction
  • a tendance à s’accrocher au relief lors d’une traction, donc très mal adapté comme nœud de jonction pour le rappel
  • ne convient pas pour fermer un anneau de sangle Dyneema ! glisse ! Seul nœud possible: triple nœud de pêcheur, voir ci-dessous.

 

Nœud de “huit” pour lier deux cordes ensemble pour le rappel:

ATTENTION ! TRÈS GRAND DANGER DE MORT !!!

Ne plus jamais employer ce nœud pour joindre deux cordes pour le rappel ! Il peut se défaire en roulant sur lui-même jusqu’au bout des cordes avec seulement 50kg de charge!

Les Américains l’appellent le EDK (European Death Knot)… (nœud européen de la mort…)

De très et trop nombreux accidents se sont produits avec ce nœud de jonction, et le consensus est désormais de déconseiller formellement de l’employer pour joindre deux cordes de rappel, au profit du nœud “simple doublé” ou de “plein-poing doublé” (voir ci-après).

Nœud “simple doublé” ou de “plein-poing doublé”:

Seule méthode sûre pour joindre 2 cordes de rappel!

Utilisation: liaison des deux cordes pour le rappel

Exécution: Faire un premier nœud simple à environ 30cm des extrémités de cordes. Bien serrer ce nœud en tirant sur chaque brin séparément (4 brins!).

Important: Effectuer le second nœud juste derrière le premier, du côté cordes, et le faire venir buter en avant contre le premier nœud. Bien serrer. L’idéal est de faire les 2 nœuds dans le même sens, ils seront plus proches l’un de l’autre, et l’ensemble sera plus compact au moment de tirer les cordes de rappel.

Avantages:

  • le plus sûr des nœuds de jonction pour attacher 2 cordes de rappel ensemble, ne peut pas se retourner sur lui-même!
  • convient également pour attacher ensemble 2 cordes de diamètres différents (p.ex. 6mm & 9.5mm, voir chapitre cordelettes hyperstatiques)
  • Simple à effectuer
  • lorsqu’on tire la corde, le nœud se tourne de lui-même sur l’extérieur lorsqu’il doit passer sur un bloc ou une arête
  • facile à défaire après l’usage

Inconvénients:

  • il faut laisser impérativement dépasser les extrémités de 30cm hors du nœud (trois largeurs de mains)
  • bien aligner les brins côte-à-côte dans le nœud (sinon plus difficile à défaire)
Nœud simple doublé 1Nœud simple doublé 2Nœud simple doublé 3Nœud simple doublé 4

Nœud de “sangle”

Utilisation: fermer un anneau de sangle. Ne convient que pour la sangle en polyamide (PA ou “nylon”) ou polyester (PE).

NE CONVIENT ABSOLUMENT PAS pour nouer un anneau de sangle PEHD (Dyneema® ou Spectra®)

Avantages:

  • seul nœud efficace sur la sangle PA ou PE, quelle que soit sa largeur
  • compact
  • peut être effectué avec la méthode “américaine” sur une sangle tissée de manière tubulaire
  • peut être employé pour fermer un anneau de cordelette

Inconvénients:

  • a tendance à glisser un peu, nécessite donc de laisser suffisamment dépasser les deux extrémités hors du nœud (minimum 5cm)
  • NE CONVIENT ABSOLUMENT PAS pour nouer un anneau de sangle PEHD, qui glisse à partir d’une force de traction d’environ 450kg. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on ne trouve pas de sangle PEHD à acheter au mètre, et que les fabricants ne proposent ce type de sangle que sous forme d’anneaux cousus d’usine.

Nœud de “pêcheur triple”

Utilisation: nouer une sangle PEHD, avec toutefois une force de résistance à la rupture du nœud limitée à environ 14kN à 16kN selon la largeur de la sangle. Au banc d’essai, l’anneau de sangle fermé par ce nœud a démontré une résistance d’environ 1580kg. Cette résistance moyenne de 15kN est toutefois suffisante pour nouer un anneau de rappel, mais pas pour retenir une chute sur l’anneau de sangle en “simple”, car loin en-dessous de la norme qui demande pour un anneau cousu une résistance minimale de 22kN. Pour retenir une chute, il faut absolument mettre l’anneau en “double” sur le point à rallonger.

Avantages:

  • seul nœud qui permette de fermer un anneau de sangle en PEHD, cousu au départ mais que l’on aurait dû couper pour une raison ou une autre (blessure de la sangle, passage dans un œillet de piton ou un orifice étroit etc.) en conservant une résistance au glissement du nœud acceptable
  • lorsqu’il est bien fait, la sangle PEHD ne coulisse quasiment pas du tout à l’intérieur du nœud. Laisser ressortir les extrémités de sangle au minimum 5cm hors du nœud
  • peut également être employé sur une cordelette polyamide ou kevlar

Inconvénients:

  • relativement complexe à exécuter, doit être entraîné
  • “mange” beaucoup de sangle
noeud-Triple-noeud-de-pecheur-apres-tension-de-1586kg

Triple nœud de pêcheur après une tension de 1586kg